Comment régler sa porte d’entrée ?

1

Une porte est par essence le dispositif qui nous permet de circuler d’une pièce à une autre. Elle nous permet aussi de rentrer et de sortir de chez nous. Souvent, elle peut être sujette à un blocage ou à un frottement. Mais comment régler ce type de problème ? Retrouvez ici, quelques conseils pour bien régler une porte d’entrée

Les types de réglages pour tous les types de portes

D’une manière générale, une porte d’entrée comprend toujours des gonds Au nombre de quatre, chacun d’eux contient trois vis qui servent de réglage. Ces trois vis sont placées en haut, en bas et au milieu. La vis se trouvant en haut où encore la vis du haut permet de régler la porte de gauche à droite, celle se trouvant du bas sert à rapprocher ou à éloigner la porte du mur et la vis qui se situe au milieu permet de régler la porte de haut en bas.

 Les étapes à suivre pour régler la porte

Avant de procéder au réglage d’une porte d’entrée, il vous faut en premier lieu vous munir de quelques outils. Pour ce genre de travaux, une clé 6 pans va faire l’affaire. Une fois l’outil en main, vous pouvez maintenant procéder au réglage de votre porte d’entrée. Pour cela, il vous faut, en premier lieu, enlever les caches sur les 4 gonds de votre porte et ôter les trois vis de réglages. Ensuite, procédez au repérage des endroits où votre porte d’entrée frotte et effectuez les réglages que vous jugez nécessaires afin que la porte puisse se refermer  sans la forcer et sans la présence de jours entre la porte et le mur. Enfin, vous pouvez remettre les caches sur les quatre gonds.

Publicités

Comment déterminer les frottements d’une porte

8

Le frottement de portes est un des problèmes que rencontrent généralement ces dispositifs. Cela est du par les intempéries causées par le temps et les saisons qui se succèdent et pour cause les portes sont les plus exposées aux aléas du temps. De ce fait, elle peut-être bloqué ou se fermer mal. Mais comment repérer les frottements d’une porte ?

Quelques astuces pour repérer les frottements d’une porte

Comme je viens de le dire plus haut, les frottements d’une porte sont causés par les changements de températures et bien d’autres encore. Très gênant pour la plupart du temps, cependant, comme tous les problèmes, il existe toujours une quelconque solution. Mais comment faire pour repérer ce genre de problème ?

Pour cela, il faut déterminer exactement les points de frottement en griffonnant au crayon à papier la ou les zones susceptibles du frottement, en ouvrant ou en fermant la porte plusieurs fois de suite, en observant les traces de crayon afin d’identifier ces zones de frottement ou encore en rabotant la porte ou le bâti en vue d’éliminer tout point de contact.

Par ailleurs, vous pouvez aussi déterminer les zones de frottement en observant la fermeture de la porte puis en tentant de les repérer grâce à la lumière. Dans ce cas, éteignez la lumière dans la pièce et après observer les zones sombres dans l’interstice de la porte.

Comment fabriquer une équerre en bois ?

8

Par essence, l’équerre en bois est le support idéal pour maintenir deux planches de bois en angle droit. Facile à fabriquer pour certains, par contre pour ceux qui n’ont pas du tout une idée de comment y procéder, voici quelques astuces.

Conseils et astuces pour fabriquer une équerre en bois

Réaliser un support est en principe facile à dire qu’à faire. Pour ceux qui sont à la recherche constante d’un support fiable et résistant, n’hésitez pas à fabriquer une équerre en bois. Mais comment ?

Premièrement, équipez vous des matériels et outils nécessaires comme une pièce de bois dont l’épaisseur est de 20 mm et de 100 mm de côté au moins, d’une équerre, d’une scie sauteuse et du papier abrasif de grain moyen.

Deuxièmement, une fois ces matériels réunis, procédez à la réalisation. Pour cela, il vous faut vérifier à l’aide d’une équerre que la pièce en bois possède bien un angle droit. Puis, découpez-la afin d’avoir un triangle isocèle de 100 mm de côté et tracez un trait entre le sommet du triangle et le milieu de la base. Après démarquez les zones à découper et poncez de façon délicate les bords et les trous afin d’adoucir les surfaces du bois. Et voilà, votre équerre est enfin prête !

Utiliser des ciseaux à bois, mais comment ?

7

Les ciseaux à bois font partis des outils utilisés dans le travail du bois. Basique dans la menuiserie, c’est l’outil indispensable pour effectuer des réalisations en bois et il est très facile d’utilisation. Mais pour ce qui ne sait rien de cet outil, voici quelques lignes qui vont servir à éclairer certaine lanterne tant sur l’usage que sur sa description.

Tout sur les ciseaux à bois

Comme je viens de le mentionner un peu plus haut, les ciseaux à bois sont les outils indispensables pour tous travaux de menuiserie ou touchant le bois. Mais avant de s’en servir, il est important de savoir les éléments qui composent ce genre de ciseau. Classées en deux parties, vous pouvez trouvez en premier lieu, « la planche » qui est en général plate et en second lieu « le biseau » que vous devez toujours aiguiser afin qu’il puisse bien couper le bois. Aussi, pour une bonne utilisation, il faut que le ciseau soit bien aiguisé, il faut bien marquer la surface ou la zone à creuser et prendre son temps durant toute l’opération.

Une fois tout ce processus fait, comment peut-on s’en servir ? Pour cela, il faut placer la planche au dessus afin que le biseau soit en contact avec elle, travailler dans le sens des veines du bois puis retirer petit à petit les morceaux de bois. Par ailleurs, il ne faut pas trop se presser pendant ce processus pour éviter d’abimer ou de fissurer la planche ou le morceau de bois. L’autre chose à faire quand on se sert de ce type d’outil est d’enlever au fur et à mesure les copeaux et de travailler sur une zone bien définie.

L’art de la menuiserie

2

La menuiserie n’est plus simplement le maniement et la transformation des bois, elle devient un grand art de design et même d’exposition d’œuvre.  Ainsi, plus en plus de grandes menuiseries proposent des offres modernes et exceptionnelles. De nos jours, plusieurs plateformes proposent des projets de menuiserie intérieure et extérieure, alliant menuiserie traditionnelle, menuiserie rénovante et menuiserie de sur mesure et de qualité.

Le menuisier

La menuiserie ne peut pas se séparer du mot menuisier. Les menuisiers se sont les passionnés des travaux manuels de bois. Ils  feront des heureux avec leur création et leur fabrication. Les clients pourront profiter  de pleins d’objets innovants, modernes, classes et stylés. Vous pouvez ainsi satisfaire vos désirs et personnaliser votre maison selon vos envies.

La conception 3D

Auparavant, les menuisiers dessinent les plans des travaux qu’ils vont réaliser sur des papiers. Grâce à la nouvelle technologie, il est maintenant possible de réaliser un plan 3D. Avec ce nouveau échantillon de 3D, vous pouvez voir comment ressembleront vos projets en plus grand.  Vous pouvez ainsi apporter des critiques ou des modifications sur la qualité et le design des travaux.

La menuiserie intérieure

Que ce soit de la menuiserie traditionnelle ou moderne, des projets de menuiserie intérieure sur mesure faits sensation. Ces projets consistent à la réalisation des portes d’intérieur, des escaliers, des parquets, des revêtements de sol, des meubles de dressing, des meubles de la cuisine et des agencements des bureaux.

La menuiserie extérieure

A part la menuiserie intérieure, l’art de la menuiserie consiste à créer et à fabriquer les créations de la menuiserie extérieure. Ces créations seront l’image de vos décorations personnelles. Ces travaux consistent à la réalisation des portes d’entrées, des fenêtres, des volets ou des terrasses, que ce soit en bois, en PVC, en aluminium ou en matériau composite.

La menuiserie extérieure

5

A part la menuiserie intérieure, il est essentiel de s’occuper de la menuiserie extérieure. Cette dernière joue un rôle prépondérant dans la construction d’une maison. Elle assure l’isolation et la sécurité de la maison. Découvrez en plus des détails sur les prestations.

Les prestations en menuiserie extérieure

Les prestations en menuiserie extérieure sont diversifiées. Elles consistent en la création, la fabrication et le pose de différentes sortes de choses comme les portes d’entrées, les portes de garage, les portails, les fenêtres et les portes fenêtres, les volets et les stores, les tonnelles, les balcons et les balustrades, les vérandas, les abris de jardin, les terrasses de bois et les escaliers extérieurs .

Les portes d’entrées

Le premier élément que voient vos visiteurs, les portes d’entrées sont primordiales. Elles donneront à première vue une image de votre style, de votre décoration intérieure et de votre goût. L’esthétique et la fonction de sécurité sont déterminantes dans le choix des portes d’entrées. Il existe différentes sortes de portes d’entrées. Vous pouvez choisir entre les portes d’entrées pleines, semi-vitrées ou vitrées, blindées,  en bois, en pvc, en aluminium, en métal, en verre ou en matériau composite.

Les portes de garage

Comme les portes d’entrées, il existe une panoplie de portes de garage. Ces sélections correspondent aux besoins, goûts et budgets de chaque client. Une porte de garage peut être enroulable, basculante ou sectionnelle. Son ouverture peut être manuelle ou motorisée. Concernant les matériaux, il existe en bois, en acier traité, en aluminium ou en PVC. A vous le choix !

Les portails

Un point d’accueil et une barrière de protection, le choix des portails dépend essentiellement de son usage et de sa fréquence d’utilisation. Les portails doivent être pratiques, ils peuvent être coulissant, plein, ajouré, en aluminium, en fer, en bois ou en PVC.

La menuiserie intérieure

4

Il existe différentes sortes de prestations en menuiserie intérieure. Une étape incontournable dans un chantier, elle intervient dans la finalisation d’un chantier de construction ou de rénovation. La menuiserie  intérieure consiste à réaliser la construction intérieure d’un bâtiment par la fabrication et la poste de toutes les portes et les fenêtres. Elle permet aussi aux habitants de circuler dans leur bâti par la fabrication des escaliers. Elle réalise aussi différents aménagements intérieurs comme les placards, les dressings, les étagères, l’ensemble de la cuisine, les meubles de la salle de bain, les parquets et les autres. Ces différentes réalisations peuvent être en bois, en aluminium, en PVC ou en matériau composite. Découvrez quelques réalisations en matière de  menuiserie intérieure.

La fabrication et l’installation des escaliers

Les escaliers deviennent de plus en plus un objet de décoration. Le menuisier doit ainsi allier sécurité, modernité et fonctionnalité. Les escaliers doivent permettre la circulation des habitants de la maison tout  en résistant aux nombreux passages. La menuiserie intérieure propose ainsi une large gamme d’escaliers, en différentes formes en en divers matériaux. Vous pouvez choisir la forme que vous voulez tels les escaliers traditionnels en forme droite ou les nouveaux escaliers modernes en forme oblique.

La fabrication et l’installation des portes

Les portes existent en différentes configurations. Vous pouvez choisir entre des portes battantes, pivotantes, coulissantes ou pliantes. Ces portes peuvent être en bois, en aluminium ou en verre. A vous de choisir celles qui conviennent le mieux à votre style et aux designs de votre maison.

Les menuiseries destinées à l’agencement de l’intérieur

Le menuisier propose diverses créations et fabrications de décorations d’intérieures ou de meubles d’intérieures comme les différents types de rangement tels que le dressing, les placards ou les étagères, les bibliothèques, la salle de bain et les meubles sur mesure.

Les outils de travail en menuiserie

3

Pour bien mener son travail et pour satisfaire les clients, un menuisier doit posséder certains outils. Découvrez les outils de base d’un menuisier.

La table de travail

Le menuisier a tout intérêt de posséder une table de travail. Il travaillera le bois. Cette table doit être solide et contenir  certaines choses comme le valet en fer forgé, la presse et la griffe. Le valet va permettre au menuisier de maintenir la pièce de bois à travailler sur la table. La griffe quant à elle est utilisée pour le rabotage.

Les outils à tracer

Comme le menuisier dessine d’abord son plan avant d’entamer les travaux de transformation, il doit posséder des outils de traçage. Pour cela, ils utilisent des crayons rectangulaires, des mètres, des équerres en aciers, des fausses équerres pour le traçage des obliques et le trusquin, un outil qui sert à tracer des lignes parallèles.

Les outils à aplanir

Comme outil à aplanir, le menuisier doit avoir un rabot pour les travaux de rabotages, un riflard qui sert à polir le bois, la varlope qui est une sorte de grand rabot. Ce dernier n’est pas obligatoire.

Les outils pour les travaux de finitions

Une étape importante, le menuisier doit prendre soin de ses finitions et avec les bons outils. Il existe une panoplie de scie. La scie à refendre, une grosse scie qui sert à découper le bois en long. La scie à tenons qui scie les planches de travers. La scie à raser, excellente pour des coupes très nettes et fines. La scie à chantourner, une scie professionnelle pour des découpes obliques du bois.

Les autres outils

 Il existe aussi les matériaux de base que le menuisier ne se sépare jamais. Il s’agit des marteaux, des tenailles, des tournevis, des clous de différentes formes, des ciseaux, une boîte à coupe, des limes, indispensables pour tous travaux de bricolage.

Comment devenir un menuisier ?

2

La menuiserie est l’un des plus vieux métiers du monde. Beaucoup de personnes ont déjà coupé le  bois et l’a transformé en des pièces fonctionnels pour la maison. Ainsi, certaines personnes ont juste suivi la trace de leur ancêtre. Mais, d’autres sont des nouveaux venus qui veulent s’initier dans ce monde exceptionnel. Comme le métier de menuisier requiert plusieurs compétences, l’apprentissage de ce qui est lié à la menuiserie est la clé.

Apprendre les compétences de base

Pour débuter dans la menuiserie, il faut que le menuisier apprenne ce qu’est vraiment un travail de menuisier et découvre si ça lui passionne ou non. Il doit s’approprier de tous les qualités qu’un bon menuisier doit avoir. Il doit aussi apprendre tous les matériels de base utilisés par un menuisier dans ces travaux, les plus basiques sont les marteaux, les mètre-ruban, les scies.

Les programmes de formation professionnelle des lycées

Optez pour les écoles qui proposent des cours qui permettent d’apprendre les basics de la menuiserie et l’utilisation des outils de menuiserie. En plus des cours, ayez le courage de demander aux professeurs des travaux pratiques pour que vous ayez une petite expérience.

Les cours communaux

Il existe des communes qui proposent à leurs habitants des cours de menuiserie.  Les classes ne sont pas chère, voire gratuites dès fois, assistez y pour apprendre les bases de l’art de la menuiserie et augmentez vos connaissances en la matière.

Devenir un apprenti

Il existe de nombreuses offres d’apprentissage. Vous pouvez vous renseigner auprès des entreprises ou faire des recherches sur internet ou vous pouvez chercher une petite menuiserie qui serait prêt à vous embaucher comme apprenti. Si vous ne trouvez pas des offres d’apprentissage, vous pouvez vous lancer comme assistant. Même si être un assistant ne vous garantit pas un enseignement parfait de la menuiserie, vous pouvez en profiter pour une sorte de complément de cours.

Le métier d’un menuisier, un métier passionnant

1

La menuiserie regroupe tout ce qui concerne les travaux d’aménagement intérieur et extérieur d’un bâtiment. Un artisan, le menuisier est ainsi habile de ses mains pour la fabrication de différents produits tels que les placards, les fenêtres, les tables, les parquets et bien d’autres. Le menuisier peut être un salarié d’une grande entreprise de menuiserie ou travailler pour  son propre compte.

En général, le menuisier s’occupe :

  • Des dessins des plans de la menuiserie commandée par le client
  • Le choix des matériaux à utiliser
  • Le travail de ses matériaux pour qu’ils prennent forme
  • La finalisation des produits

Les compétences requises pour devenir un menuisier

Un menuisier est un homme polyvalent. Un travail de force, un travail minutieux, un travail de créativité, la menuiserie incite les menuisiers à posséder plusieurs compétences. Il doit connaître tous les matériaux liés à la menuiserie. De même, il doit être capable de maîtriser les dessins techniques, manuel ou dans la conception de 3D. Il doit être créatif et plein d’imagination. Il faut aussi qu’il ait une bonne résistance physique pour la transformation des matériaux  en des choses incroyables. Les matériaux utilisés sont principalement le bois massif, la vitre ou le fer. De plus, il doit avoir un sens de l’esthétique pour que la finition des matériels soit la plus soignée possible.

Des diverses prestations

Le menuisier peut réaliser de nombreuses prestations et cela selon les désirs et les besoins des clients. Ces prestations consistent :

  • Tout ce qui concerne les ouvertures : porte, fenêtre, volet
  • Tout ce qui concerne l’aménagement de l’intérieur : parquet, placard
  • Tout ce qui concerne les modes de circulation : escalier
  • Tout ce qui concerne les nécessités des clients en matière de meubles et de nouveaux designs.